Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 07:43

 

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune au cours de laquelle le système immunitaire dirige son action contre la myéline, substance grasse enveloppant les nerfs. La maladie provoque des troubles de la vue, de la sensibilité et de la mobilité.

 

Deux chercheurs, dont François Feron, du CNRS de Marseille, ont récemment rapporté dans l'International Journal of Molecular Sciences, les effets d'une supplémentation importante en vitamine D chez une femme atteinte de sclérose en plaques (1). Leur intention était de mesurer sur une période de 10 ans les effets de la vitamine D sur la capacité de déplacement, les douleurs musculaires et la densité minérale osseuse.

 

Le sujet de cette étude était une femme née en 1950. Les premiers symptômes de sa maladie se manifestèrent dès 1975 : paresthésies (2) au niveau du bras gauche et de la langue, puis quelque temps plus tard, douleurs au niveau de la jambe droite et problèmes de coordination au niveau de la jambe gauche. Elle ne reçut cependant le diagnostic de SEP qu'en 1990, soit à l'âge de 40 ans. Entre 1980 et 2000, à cause de sa maladie, sa capacité à se déplacer à pied diminua sérieusement, passant d'environ 20 km par jour à 1 km par jour.

 

Une supplémentation quotidienne en vitamine D3 fut mise en oeuvre à partir de janvier 2001. De 800 UI par jour au départ, l'apport oral passa progressivement à 4000 UI par jour en septembre 2004, puis à 6000 UI par jour en décembre 2005. Malgré une prise continue de vitamine D sur une période aussi longue que 10 ans, et à des doses que l'on peut considérer comme relativement élevées, on n'observa aucun effet indésirable, et encore moins d'hypercalcémie.

 

Par contre, les chercheurs constatèrent une diminution des douleurs musculaires et une amélioration spectaculaire de la capacité à se déplacer à pied, qui passa de 1 km par jour en 2000 à... 14 km par jour en 2008 ! Pour prendre la mesure d'un tel résultat, il faut savoir que seuls 10 % des patients ne souffrent d'aucune incapacité majeure après 20 à 25 ans de maladie.

 

« Le manque de vitamine D pourrait être un facteur favorisant la sclérose en plaques. Dans les pays ensoleillés, où les carences en vitamine D sont rares, on rencontre 10 fois moins de scléroses en plaques que chez nous. Nous discutons actuellement, au niveau européen, de la faisabilité d'une grande étude de prévention de cette maladie, dans les familles de patients ayant eu une sclérose en plaques. Il s'agira de donner de la vitamine D à des enfants qui ont une insuffisance en cette vitamine. Cette étude, dont l'équipe rennaise pourrait être promotrice, sera menée sur une longue période. Plus de 10 ans. » (Gilles Edan, Chef du service de neurologie au CHU de Rennes, dans le journal Ouest-France, en avril 2011)

 

 

Didier Le Bail

 

Notes :

 

  1. van Amerongen, Int J Mol Sci, 2012 Oct

  2. La paresthésie est un trouble de la sensibilité caractérisé par des sensations anormales comme les fourmillements et les picotements.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by vitamined.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de vitamined.over-blog.com
  • : La déficience en vitamine D est désormais reconnue comme une véritable pandémie. L'objectif de ce blog est de sensibiliser les internautes à l'importance de la vitamine D dans la prévention de très nombreux problèmes de santé, dont l'ostéoporose, les fractures, les cancers, les maladies cardio-vasculaires, auto-immunes et infectieuses (notamment grippe). En prime, tout un tas d'infos et conseils pratiques (groupes à risque, interprétation du test sanguin, supplémentation...).
  • Contact

Recherche

Liens