Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 08:11

Que d'inexactitudes sur la vitamine D - en toute bonne foi, le plus souvent !

Pas plus tard que hier, je lisais ceci sur un site :

" Pour tous ceux qui souhaitent bénéficier d’un apport [en vitamine D] par le soleil, il suffit d’une dizaine de mn par jour (en fin d’après-midi en été, à midi en hiver) si l’on a la peau claire. C’est beaucoup plus long (et quasiment impossible en hiver) pour ceux qui ont la peau noire. "

Cela me donne l'occasion de repréciser les choses sur la thématique Soleil et vitamine D, avec cette question préalable :

Comment conjuguer production cutanée de vitamine D et exposition au soleil la plus sûre possible ?

En faisant sien les quelques conseils qui suivent...

 

> 1er conseil : d'avril à septembre, voire jusqu'à mi-octobre, veiller à s'exposer le plus régulièrement possible au soleil. Pourquoi faut-il plus particulièrement s'exposer au cours de cette période ? Eh bien, pour la bonne et simple raison que l'organisme n'est en mesure de fabriquer de la vitamine D qu'à ce moment-là !

En fait, il faudrait résider en-dessous d'une latitude de 34° N – par exemple au sud de Los Angeles (USA), de Rabat (Maroc), de Beyrouth (Liban) ou encore d'Islamabad (Pakistan) - pour que la peau puisse synthétiser de la vitamine D tout au long de l'année.

 

> 2ème conseil : tous les jours où le ciel est clair, s'exposer brièvement sans protection solaire entre 11 h et 16 h. Pourquoi entre 11 h et 16 h ? Tout simplement parce que c'est la période de la journée où le rayonnement UVB est le plus intense. Or il faut savoir que la peau n'est en mesure de synthétiser de la vitamine D qu'après avoir été exposée aux rayons UVB ! Quiconque souhaite accumuler des réserves de vitamine D pour la saison froide gagnera donc à s'exposer brièvement au soleil à ces heures-là en respectant toujours la règle de base : un peu, souvent, sans tomber dans le « rouge », le « rouge » en question correspondant à l'apparition d'une rougeur cutanée.

 

Il n'est hélas pas possible de donner un chiffre standard de temps d'exposition à ne pas dépasser parce que celui-ci varie. En effet, le risque évolue suivant la force du rayonnement solaire et le type de peau. Pour donner un ordre d'idée, selon l'index UV – qui renseigne sur la force du rayonnement solaire -, une personne à la peau blanche veillera à ne pas dépasser 5 à 15 minutes consécutives d'exposition en position allongée sur le même côté du corps dans la tranche horaire 11 h – 16 h. Une fois que la peau aura bronzé, il sera alors possible de doubler le temps d'exposition, mais attention : le bronzage n'empêche pas les coups de soleil, il ne fait que les retarder !

 

Ce  que vous venez de lire s'oppose au discours habituel des dermatologues, qui déconseillent très fortement de s'exposer au soleil entre 11 et 16 h. Légitimement préoccupés par la progression croissante du nombre de cancers de la peau, les sociétés de dermatologie se sont résolus à simplifier leur message de santé publique plutôt que de s'embêter à faire appel à la responsabilité individuelle de chacun. Le problème est que si l'on se contente de prendre le soleil dans la matinée ou en fin d'après-midi, on risque de ne pas engranger beaucoup de vitamine D pour cause d'index UV bien trop faiblard. À titre d'exemple, en n'exposant que visage et avant-bras à ces moments-là de la journée, il faut compter pas loin d'une demi-heure pour que la peau puisse péniblement synthétiser autour de 1000 UI ! Bref, si l'on a un emploi du temps « serré », autant avaler quelques gouttes de vitamine D3, et le tour est joué !

 

>3ème et dernier conseil : dans la mesure du possible, exposer la surface de peau la plus importante possible. Si l'on peut dépasser les 40 %, c'est parfait ! Pour donner un ordre d'idée, ne porter qu'un simple short permet d'exposer 72 % de la surface de peau. En rajoutant un tee-shirt, on passe de 72 à 46 %. Si l'on s'habille d'un tee-shirt et d'un pantalon, on tombe à 26 %. Enfin, si l'on porte une chemise à manches longues et un pantalon, seuls mains et visage peuvent être exposés, ce qui ne représente plus que 12 % de la surface de peau.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by vitamined.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Céline 18/05/2015 15:37

Merci pour cet article intéressant qui remet en question bon nombre d'idées reçues.

marc 05/03/2015 12:45

bonjour.
je voulais savoir si vous avez entendu parlé de la vitamine D3 issu de la Lichen Boréal si oui qu'est ce que vous en pensé?

vitamined.over-blog.com 05/03/2015 12:58

C'est une excellente option pour les végétariens "stricts" qui rechigneraient à recourir à la D3 obtenue à partir de lanoline de laine de mouton.

Fabien 23/08/2014 12:47

Merci pour ces conseils ! Avez-vous cependant les documents scientifiques sur ces produits ?

Même si mon traitement est rapide, je ne saurai jamais si ce sera du aux produits ou au hasard, mais peu importe, ça vaut le coup d'essayer.

Fabien 17/08/2014 13:15

En parlant de remodelage osseux, je parle juste du travail de l'os pour que le dents se remettent en place. Il n'y a pas d'implants.

Mais je suppose que le silice de prêle peut tout de même aider ?

Il y a 2 études où de la vitamine D active mélangé à du Diméthylsulfoxyde, a été administré à des rats et des chats. Leur traitement orthodontique a été accéléré.

vitamined.over-blog.com 18/08/2014 19:04



Vitamine D "active" = vitamine D de synthèse dérivée du calcitriol, forme active de la vitamine D


 


Diméthylsulfoxyde = DMSO = solvant chimique utilisé pour favoriser la pénétration cutanée de substances diverses


 


Bref, cela ressemble à des essais sur animaux d'un nouveau médicament...


 


Sinon, la silice de prêle peut effectivement vous aider. Localement, je vous recommande de procéder à des pulvérisations d'un extrait de nacre particulier sur les zones concernées après le
brossage des dents. Le produit à utiliser est Bio Aragonite de la société Sofibio. Plus de détails sur leur site www.sofibio.com


 



Fabien 28/06/2014 17:47

Bonjour !

Je vais porter un appareil dentaire bientôt, et j'ai cherché si il est possible d'accélérer le traitement. J'ai trouvé dans une review qu'un taux élevé de vitamine D et une alimentation faible en
calcium stimule le remodelage osseux : http://urlz.fr/qWf

Est-ce que ces études sont fiables ?
Quelle est la teneur sanguine en vitamine D qui stimule au maximum le remodelage osseux ? (Je suis actuellement à 50ng/ml)

Merci !

vitamined.over-blog.com 17/08/2014 10:46



50 ng/ml = très bon taux (fourchette optimale = 40-60 ng/ml).


"Remodelage" osseux ? Cela me fait penser à une pose d'implants dentaires... S'il s'agit bien de cela, pour améliorer et accélérer la cicatrisation osseuse, une fois les implants posés, il est
vivement conseillé d'effectuer une cure de silice de prêle. Le produit que je recommande en pareil cas : Tricatione (Laboratoire Le Stum). Plus de détails dans le chapitre 26
de mon livre sur "les compléments alimentaires qui guérissent", publié au printemps dernier aux Ed. Mosaïque-Santé.



Présentation

  • : Le blog de vitamined.over-blog.com
  • : La déficience en vitamine D est désormais reconnue comme une véritable pandémie. L'objectif de ce blog est de sensibiliser les internautes à l'importance de la vitamine D dans la prévention de très nombreux problèmes de santé, dont l'ostéoporose, les fractures, les cancers, les maladies cardio-vasculaires, auto-immunes et infectieuses (notamment grippe). En prime, tout un tas d'infos et conseils pratiques (groupes à risque, interprétation du test sanguin, supplémentation...).
  • Contact

Recherche

Liens